Flash info
Accueil | Actualités | Scolaire | Struthof : les élèves des collèges de Joeuf à la rencontre de l’Histoire
Visite Struthof 2016
Dès l’entrée, le camp en contrebas.

Struthof : les élèves des collèges de Joeuf à la rencontre de l’Histoire

Le 22 avril 2016 les élèves des classes de 3ème des collèges Maurice Barrès et de l’Assomption se rendaient sur le site de l’ancien camp de concentration du Struthof. C’est la vingtième année consécutive que le Souvenir Français organise en partenariat avec la municipalité de Joeuf, et depuis trois ans avec celles de Homécourt et d’Auboué, un voyage d’étude au camp de concentration du Struthof pour les élèves de 3ème.
Cette année, c’est donc 25 élèves du collège de l’Assomption accompagnés de M. DEMAISON et M. MULLER et 68 élèves du collège Maurice Barrès accompagnés de M. FRANQUIN, M. GUILLOT, M. MATHIEU, Mme CHAMPION, Mme PIENE et Mme AMALOU ainsi que d’un élu, d’un membre de la commune et des membres du Souvenir Français qui ont participé à ce voyage d’étude.

Après une conférence préparatoire organisée à l’Assomption sur l’accession au pouvoir de l’extrême droite allemande et sur la déportation…

Visite Struthof 2016

les collégiens ont pu visiter le camp du Struthof après un dépôt de gerbes au nom de la commune de Joeuf, des collèges et du Souvenir Français en hommage aux victimes de la déportation.

Chacun a pu bénéficier des explications sur l’organisation du camp, sur la vie quotidienne des détenus au sein du Struthof et plus généralement sur l’ensemble du système concentrationnaire mis en place par le régime nazi dès mars 1933…

Visite Struthof 2016

Le Struthof a été l’unique camp nazi implanté sur l’actuel territoire français. Le complexe concentrationnaire du Struthof vit défiler, de 1941 à 1945, près de 52000 détenus, issus des quatre coins de l’Europe.

« Préventifs », politiques, « Nacht und Nebel », prisonniers de guerre soviétiques, Tziganes et juifs transformés en cobayes humains, exploités au travail jusqu’à la mort, torturés, affamés, exécutés, gazés, … plus de 40 % d’entre eux y laissèrent leur vie.

Loin d’être un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale, le système concentrationnaire a tenu une place prépondérante au sein du régime nazi dès son accession au pouvoir. Il a permis à ce régime de mettre en place un système de terreur sur l’Allemagne mais aussi sur toute l’Europe occupée, d’organiser l’extermination de millions d’êtres humains que les nazi désignaient comme étant à éliminer et, à partir de 1942, de mettre en place l’exploitation esclavagiste de millions de déportés au service des industriels allemands et de l’économie de guerre ce qui a ainsi pu prolonger la survie du IIIème Reich pendant de longs mois.

Reportage par Didier Corzani, président du Souvenir Français section de Joeuf

x

Check Also

Obligation de port du masque à proximité des crèches et établissements scolaires

Par arrêté préfectoral du 22 septembre, à compter du mercredi 23 septembre 2020, le port du masque devient obligatoire dans un périmètre de 50 mètres ...

Sécheresse : situation de crise

Compte tenu de la situation de sécheresse inédite, Arnaud COCHET, préfet de Meurthe-et-Moselle, a décidé de placer la zone « Moselle aval orne Nied et ...

X