Flash info
Accueil | Actualités | Solidarité | Retour sur la manifestation en soutien au peuple ukrainien
Soutien au peuple ukrainien

Retour sur la manifestation en soutien au peuple ukrainien

Le 2 mars dernier à 17h, le Maire André Corzani et le Conseil Municipal de la ville ont organisé un rassemblement en soutien au peuple ukrainien. De nombreuses personnes ont répondu présent sur la place de l’Hôtel-de-Ville et sur la page facebook en suivant, en direct, la manifestation, pour dénoncer la guerre décidée par Poutine et exprimer leur solidarité à l’égard du peuple ukrainien. Comme un symbole, à l’issue de son discours, notre Maire a placé le drapeau ukrainien sur le fronton de la mairie, entre le drapeau européen et français.

Mesdames et Messieurs, Mes cher(e)s ami(e)s,

C’est dans la douleur et la peine que nous sommes rassemblés ici ; dans la douleur et préoccupés par des inquiétudes fortes.

Une nouvelle fois, le sol européen connait les affres d’une guerre entre deux Etats souverains. Après des semaines de tractations, Vladimir Poutine s’est engagé, jeudi dernier, dans une intervention militaire de grande ampleur en ordonnant l’invasion de l’Ukraine.

Les tensions fortes qui caractérisent cette région du monde ne sont pas récentes, vous le savez bien. D’aucuns les font naître sur les cendres de la guerre froide. En tout état de cause, depuis 2014 et l’annexion de la Crimée, le territoire est-ukrainien est le théâtre d’un conflit qui a déjà causé la mort de 14 000 personnes.

Plus d’un millier de violations de ce cessez-le-feu, de la part des 2 camps, avaient été enregistrées les 2 semaines qui ont précédées le début de l’offensive russe, et l’exacerbation tant du sentiment national ukrainien que du sentiment anti-occidental des Russes, convaincus de l’existence d’un grand projet politique de l’Union Européenne, des États-Unis et de l’OTAN contre leurs intérêts, à achever la diffusion d’une propagande guerrière devenue aujourd’hui une triste réalité.

Nous sommes aujourd’hui dans l’expectative de l’évolution de ce conflit qui peut, à tout instant, s’étendre au-delà des frontières de l’Ukraine, voire dégénérer en guerre nucléaire.

Nous ne pouvons accepter d’être ainsi ramenés à des temps anciens où les différends entre les puissances se résolvaient par les armes et le sang versé, et pouvait se généraliser en guerre mondiale. La précipitation des événements, par Poutine, provient-elle de la frustration de la Russie face aux souhaits de l’Ukraine et des Occidentaux d’élargir l’OTAN et l’Union européenne ? Ou est-elle le fruit d’un grand plan établi depuis longtemps, comme pourrait en témoigner l’accumulation progressive de ses forces à la frontière avec l’Ukraine ? Dans tous les cas, Poutine a fait le choix de délaisser les voies diplomatiques pour reconnaître les « Républiques indépendantes » du Donbass ; indubitablement le choix du pire ! Quelles que soient les causes de cette invasion, rien ne peut la justifier, l’excuser ou la relativiser. Elle possède en son sein les germes d’une menace bien réelle pour tous.

Je pense avec inquiétude, mais aussi avec un profond respect, à tous ceux engagés dans la Résistance ukrainienne et au millier de Russes interpellés pour avoir osé manifester contre leurs dirigeants. C’est peut-être une fois encore des mouvements populaires, qui brisent la cohésion de la machine gouvernementale russe, que viendra l’espoir, face aux actes abominables du régime nationaliste de Vladimir Poutine. L’Ukraine dénombre déjà plus de 200 morts et 500 000 déplacés !

D’une certaine manière, en ordonnant une intervention militaire d’ampleur en Ukraine, Vladimir Poutine a décidé de défier le monde. Lui et son gouvernement sont, en définitive, les principaux  responsables de cette œuvre criminelle de destruction ! Il ne faut cependant pas céder aux provocations et ajouter de nouvelles tensions à celles existantes. Le risque d’escalade et de conflit mondialisé est bien trop important. Il n’y a pas d’autre priorité, pour les dirigeants mondiaux, que de mettre un terme à cette folie guerrière et meurtrière. Il faut tout faire pour que la diplomatie reprenne ses droits et que les perspectives de paix redeviennent un horizon atteignable.

Les efforts à mettre en œuvre pour y parvenir sont considérables. Mais nous pouvons tous agir, à notre niveau. Notre priorité est l’assistance au peuple ukrainien ; l’urgence est de faire acte de solidarité. Dans de nombreuses villes de France, les initiatives se multiplient en ce sens. Je veux vous dire que Joeuf prendra, avec vous j’en suis sûr, sa part en devenant un lieu de collecte de médicaments, de produits d’hygiène, de lait infantile, d’accessoires pour bébé et d’aliments non périssables. Nous contribuerons également à l’accueil des réfugiés qui, nécessairement vont attendre cette main tendue. Nous ne seront pas absents de ce geste supplémentaire. Le Département de Meurthe-et-Moselle est en train d’organiser un réseau de solidarité. Je m’inscris complètement dans cette démarche. Je ferai le point pour rationaliser et organiser, de la meilleure manière qui soit, cette chaine de solidarité.

Les dons sont à déposer, dès à présent, à la Maison des Solidarités et de la Fraternité, aux horaires d’ouvertures ; mes services communiqueront très rapidement toutes les informations complémentaires nécessaires à cet élan que j’appelle de mes vœux.

Pour exprimer nos sentiments, pour dire notre soutien au peuple ukrainien, nous allons placer entre les drapeaux européen et français, le drapeau ukrainien. Pour que vive la solidarité et triomphe la paix !

Discours d’André Corzani le 2 mars 2022

x

Lire aussi

brocante jovicienne

Inscription à la Brocante Jovicienne

Dimanche 29 septembre 2024, le Comité des Œuvres Sociales de la ville de Joeuf en collaboration avec la municipalité, organise la deuxième édition de sa ...

elections

Élections européennes : les résultats sur Joeuf

Retrouvez les résultats des élections européennes 2024 sur Joeuf Résultats des élections européennes – JOEUFTélécharger

Accessibilité