Flash info
Accueil | Actualités | Vie de la ville | Compteur Linky : une réunion publique pour se positionner en toute transparence
Compteur Linky

Compteur Linky : une réunion publique pour se positionner en toute transparence

Les nouveaux compteurs électriques dits « intelligents » Linky, imposés par la Commission Européenne, sont actuellement en cours de déploiement sur la Commune de Joeuf. Certes, cet appareil permet aux usagers d’obtenir des factures à partir de leur consommation réelle, et non plus d’estimations susceptibles d’être contestées ou source de mauvaises surprises.

Mais les craintes demeurent nombreuses et légitimes. Ainsi, Linky expose tout à chacun à la divulgation très convoitée de données personnelles de consommation. Il pourra par ailleurs être utilisé pour couper à distance des appareils de manière intempestives, en cas de non règlement de factures ou l’hiver afin d’éviter un pic de consommation. Une fois encore, les foyers les plus modestes sont les plus à même d’être les victimes de cette technologie.

Parallèlement, la question d’une surexposition aux ondes est essentielle et réelle, et peut perturber les usagers les plus sensibles, voire impacter d’autres appareils domestiques fonctionnant par ondes (lampes tactiles, box internet, volets roulants, téléviseurs, etc.). L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) n’a toujours pas achevé l’évaluation du dernier modèle de Linky, le G3, qui doit être massivement déployé sur le territoire.

Linky est également accusé d’être la source d’incendies. Lors de la 1ère phase d’expérimentation, Enedis en avait reconnu 8 avant de cesser toute communication sur ce sujet. Il serait aberrant, si le moindre doute subsiste quant à la fiabilité de Linky, d’installer de nouveaux compteurs sans faire preuve d’une absolue transparence.

N’étant pas organisatrice du réseau de distribution d’électricité, la Commune ne peut interdire les compteurs Linky dans la Ville. Mais je rappelle que si le compteur n’est pas situé sur l’espace public, et en vertu du respect du droit de la propriété privée, les usagers concernés ont toute latitude pour refuser l’intervention des techniciens d’Enedis.

Toutes ces questions méritent des éclaircissements. L’échange est nécessaire. C’est la raison pour laquelle j’ai proposé à Enedis de participer à une rencontre avec tous les jovicien(ne)s. La direction d’Enedis a été contactée ; j’attends leur réponse.

André CORZANI,
Maire de Joeuf, Vice Président du Conseil Départemental 54
x

A lire aussi

Arrêté Préfectoral interdisant l’utilisation de feux d’artifices et de pétards

La Préfecture de Meurthe-et-Moselle nous informe que l’arrêté préfectoral du 8 novembre 2019 (n°99/2019/SIDPC), règlemente temporairement l’utilisation, la vente et le transport des artifices de ...

Emilie Hesse

Un nouveau lieu d’accueil à la MJC

Depuis le 9 septembre dernier, Emilie Hesse est chargée d’animer et de coordonner le nouvel Espace de Vie Sociale (EVS). Situé à la MJC, c’est ...

X