Flash info
Accueil | Actualités | Vie de la ville | Joeuf, ma PROPRE ville

Joeuf, ma PROPRE ville

L’affaire de tous !

Incontestablement, la propreté de notre commune représente une préoccupation collective. Elle résulte des efforts conjugués de la municipalité et de la population. Force est de constater que de trop nombreuses incivilités empoisonnent le quotidien des joviciennes et des joviciens. Aussi, afin de rendre la ville encore plus agréable et plus accueillante, la municipalité réfléchit à des actions complémentaires, par le biais d’un groupe de travail. Mais plus que tout, notre ville a besoin du soutien et du civisme des habitants. Chaque geste compte !

Les actions multiples de la commune

La municipalité mobilise quotidiennement des moyens importants au service de la propreté. Un travail fastidieux qui commence très tôt le matin. La ville emploie 5 agents municipaux qui balaient manuellement ou mécaniquement, ramassent les déchets sur la voie publique. Des poubelles à déchets et à déjections canines sont en place dans les différents quartiers de la ville. Un programme pluriannuel est en cours pour compléter le parc de poubelles.

Un groupe de travail sur la propreté

Monsieur le Maire a chargé Gérard Lintz, conseiller municipal délégué, de constituer un groupe de travail sur la propreté de la ville. Des élus et des agents, tous volontaires, se sont réunis afin de faire un état des lieux sur les points à améliorer, en lister les causes puis proposer des solutions. Une liste de préconisations est définie et sera dévoilée très prochainement.

Des gestes hors-la-loi qui empoisonnent le quotidien

La municipalité sensibilise régulièrement la population au respect de l’espace public. Malgré tout, nous constatons de nombreuses incivilités qui génèrent une dégradation du cadre de vie et une exaspération du plus grand nombre.
Alors que des gestes du quotidien profitent à toutes et à tous (tri des déchets, dépôts à la déchetterie, bonne utilisation des poubelles de rue, sortie des encombrants aux dates de ramassage…), d’autres nuisent à la propreté (décharges sauvages, déjections canines non ramassées, jets de détritus sur l’espace public…). Ça suffit !

L’anarchie des encombrants

Malgré l’existence d’un syndicat intercommunal (le SIRTOM) qui se déplace dès qu’un jovicien sollicite l’enlèvement d’encombrants (sur rendez-vous), des monticules composés de restes de vieux meubles, de matelas ou de déchets en tous genres, surgissent subitement et régulièrement sur les trottoirs de la ville. Ces déchets encombrants constituent un véritable danger sur la voie publique. Si les responsables sont retrouvés, une amende pouvant aller jusqu’à 1500 € peut être dressée.

Aucune impunité !

La municipalité a décidé d’intensifier les dispositifs de lutte contre les incivilités, avec un renforcement de la verbalisation par la Police Municipale.
Toute personne qui dépose, abandonne, jette, en dehors des emplacements désignés à cet effet, des ordures, déchets, déjections canines, matériaux, liquides insalubres…. devra payer une amende de 68 € (selon les articles R632-1 et R633-6 du Code pénal).

La main dans le sac !

Imaginez votre intérieur… si vous faisiez comme à l’extérieur ! Que ce soit sur le trottoir, sur la chaussée, dans le caniveau, dans la pelouse… Ramassez les déjections de votre chien !
Lorsque vous promenez votre petit compagnon, pensez à emporter un dispositif de ramassage. Une crotte de chien n’a rien à faire sous une chaussure. Sa place est dans une poubelle !
Et pour une fois, on ne vous reprochera pas de vous faire prendre la main dans le sac…

Les bons gestes

  • Dans la rue, je jette mes petits déchets (papiers, chewing-gums, mégots de cigarette…) à la poubelle.
  • Je dépose mes déchets encombrants à la déchetterie.
  • Je jette mes déchets spéciaux (piles, ampoules, électroménager…) dans les points de dépôt à ma disposition (magasins ou déchetterie).
  • Pour limiter mes déchets, je répare, je donne, je recycle.
  • J’entretiens mon pas de porte : nettoyage, désherbage, déneigement.
  • Je sors ma poubelle uniquement la veille au soir du jour de la collecte dans ma rue.
  • Je rentre ma poubelle rapidement après la collecte.
  • Les encombrants collectés par le SIRTOM (hors déchets d’équipements électriques et électroniques) sont à sortir uniquement la veille de la collecte selon un rendez-vous convenu.
  • J’ai toujours un sac sur moi pour ramasser les déjections de mon chien lors de sa promenade.
  • Je ne nourris pas les animaux errants ou sauvages (pigeons, chiens, chats…).
x

A lire aussi

Transport à la demande

Le Syndicat de Transports du Bassin de Briey lance son nouveau service de transport à la demande : le Fil à la demande. Il s’agit ...

Ensemble, vers une ville nouvelle

Ville nouvelle : un projet suspendu mais toujours d’actualité

Une bonne idée… Une idée qui a fait son chemin depuis que nous l’avons portée voilà un peu moins d’un an. A l’occasion de multiples ...

X