Flash info
Accueil | Actualités | Développement durable | La ville teste le désherbage à eau chaude
Désherbeur à eau chaude

La ville teste le désherbage à eau chaude

À partir du 1er janvier 2017, il sera interdit aux personnes publiques (collectivités territoriales, établissements publics, etc.) d’utiliser ou de faire utiliser les produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, des forêts, des voiries ou des promenades accessibles ou ouverts au public.

A Joeuf, sous l’impulsion de la commission développement durable, nous n’avons pas attendu cette échéance pour chercher des solutions alternatives quant à l’entretien des espaces verts. Ainsi, le service voirie, à la suite de nombreux tests réalisés avec des outils et produits loin d’être satisfaisants car moins efficaces, moins respectueux de l’environnement et plus coûteux, s’est penché sur une nouvelle méthode de désherbage écologique : le désherbage à eau chaude.

Le mode de fonctionnement est simple : la pulvérisation d’eau chaude à 95°C provoque un choc thermique qui fait éclater les cellules de la plante. L’appareil utilise simplement de l’eau, sans aucun ajout de produit phytosanitaire ni aucun additif, ce qui élimine également les risques liés à la manipulation et l’application de produits chimiques et garantit la sécurité du manipulateur et de son entourage.

Les essais menés avec la machine durant une semaine se sont révélés concluants et la ville étudie la possibilité d’en équiper le service voirie.

x

A lire aussi

Les Nouvelles Friches bientôt réhabilitées

Le quartier des Nouvelles Friches va bénéficier très prochainement de travaux de réhabilitation. A partir du 9 décembre 2019, dans un premier temps, la société ...

Réseau de transport le Fil

Procédure de suspension des transports (dont scolaires) pour cause d’intempéries

Information du Syndicat des Transports du Bassin de Briey. Valable jusqu’au 30 mars 2020. En période hivernale, les intempéries importantes (neige, verglas, ….) peuvent empêcher ...

X