Flash info
Accueil | Actualités | Santé | Relèvement du niveau de risque influenza aviaire
Elevage poules plein

Relèvement du niveau de risque influenza aviaire

La situation sanitaire internationale et européenne en matière d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) évolue défavorablement depuis plusieurs semaines.

Au vu de cette situation fortement évolutive indiquant une dynamique d’infection aux virus IAHP liée à la faune sauvage migratrice qui traverse la France, le Ministre de !’Agriculture et de l’Alimentation a décidé, après concertation avec l’ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération nationale des chasseurs, de relever à nouveau le niveau de risque de« modéré» à «élevé» sur le territoire métropolitain.
L’arrêté, en ce sens, a été signé le 4 novembre, et est entré en vigueur le 5 novembre 2021. L’élévation du niveau de risque induit l’application sur le territoire national et notamment dans notre département, de mesures de prévention fixées à la fois par l’arrêté du 16 mars 2016 et par celui du 29 septembre 2021 relatif à la biosécurité en élevage de volailles.

En conséquence, en complément de la surveillance renforcée de la faune sauvage mise en place avec l’appui de l’office française de la biodiversité (OFB), tous les détenteurs d’oiseaux sont appelés à être vigilants sur les signes de la maladie pouvant affecter leurs animaux et à respecter les règles de biosécurité et de prévention.

  • Mise à l’abri des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs;
  • Interdiction de l’organisation de rassemblements;
  • Interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes;
  • Interdiction de l’utilisation d’appelants;
  • Surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux;
  • Interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée de la France;
  • Vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger les volailles domestiques d’une potentielle contamination qui aurait des conséquences désastreuses pour les échanges et exportations d’animaux vivants et de viandes de volailles.

Elles engendreront des contraintes fortes principalement dans les filières exclusivement en plein air. La mise à l’abri des volailles demeure néanmoins la disposition la plus sécuritaire vis-à-vis du contact avec les oiseaux sauvages.

La Direction Départementale de la Protection des Populations de Meurthe-et-Moselle se tient à votre disposition pour toute précision ou éclaircissement dont vous auriez besoin au 03 57 29 16 20.

Informations : Préfecture de Meurthe-et-Moselle

x

Voir aussi

coupure eau

Sécheresse : passage au niveau « CRISE »

Compte tenu de la situation hydrologique et météorologique, le Préfet de Meurthe-et-Moselle a placé notre territoire en situation “Crise sécheresse“ (le niveau d’alerte le plus ...

Arrêté préfectoral

« Arrêté préfectoral portant restriction de la circulation motorisée, de l’usage du feu et des travaux en milieu forestier » Arrêté portant restriction de la circulation motorisée, ...

X