Flash info
Accueil | Actualités | Vie de la ville | Epidémie de Covid-19 : la mairie de Joeuf reste en première ligne
Mairie de Joeuf

Epidémie de Covid-19 : la mairie de Joeuf reste en première ligne

Anticipant les annonces de mesures de confinement, la ville de Joeuf a pris les devants afin de s’organiser, tant pour accompagner les populations locales face à la grave crise sanitaire, que pour aider et faciliter le travail de tous les professionnels de santé.

La continuité du service public est assurée

Ainsi, et bien que les portes de la Mairie soient fermées à l’accueil physique, la continuité du service public est assurée. Les agents des Services Techniques, par exemple, assurent le nettoyage et la propreté des voiries, pour qu’au danger du Covid-19 ne s’ajoute pas celui d’infections liées à l’insalubrité urbaine. Ils ont encore tout récemment assisté les pompiers lors d’une intervention chez un particulier de la ville. Les Services Techniques assurent par ailleurs en permanence la maintenance et la sécurisation des bâtiments communaux, et notamment des écoles et locaux associatifs, afin que les conditions d’accès et d’utilisation demeurent optimales le jour où les choses se normaliseront. Des astreintes sont assurées dans tous les domaines !

De la même manière, la Police Municipale n’est pas en reste. Mandatés par le Maire dès les premiers temps de l’épidémie, les trois agents ne ménagent pas leurs efforts. Quand ils ne font pas de la prévention auprès de la population, ils participent à la sécurisation des installations sportives et de la Plaine de Jeux Sainte-Anne,ainsi que des commerces encore ouverts, en soutenant les vigiles. Ce sont eux également qui se rendent auprès des personnes isolées ne possédant pas d’imprimante pour leur délivrer l’attestation nécessaire aux quelques déplacements obligatoires. Malheureusement, il leur aura fallu dresser 6 procès verbaux et sanctionner ainsi des habitants pourtant plusieurs fois avertis et qui ne voulaient pas comprendre ces règles élémentaires de prévention. Les contrôles et les verbalisations, en coordination avec la Police Nationale, risquent de se multiplier dans les jours à venir car plusieurs individus, souvent les mêmes et habitués aux infractions, semblent vouloir persister à se regrouper et à fréquenter l’espace public, mettant ainsi bêtement et inutilement en danger la santé de l’ensemble des habitants. Les directives du Maire à sa Police Municipale sont claires : « nous ne ferons preuve d’aucune faiblesse ! »

L’Etat Civil, quant à lui, accueille le public par téléphone, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h (03 82 22 20 60), sur l’ensemble des sujets habituels (demandes et établissements d’actes, etc.) en veillant toujours à maintenir les délais de traitement règlementaires. Seules les démarches visant la délivrance des cartes d’identité et des passeports sont actuellement en suspend. Nombreux sont les Joviciens, il est vrai, qui se tournent vers la Mairie, à la recherche d’informations diverses, ou en demande d’aide et de conseils sur les actes de la vie quotidienne en cette période de confinement (Quels sont les magasins ouverts ? Comment me rendre dans les commerces ? Je n’ai plus de timbre et la poste est fermée, comment faire ? Je suis une personne âgée isolée, j’ai besoin d’aide pour faire les courses…). Une réponse appropriée leur est toujours adressée, qu’elle soit directe ou les orientant vers le bon interlocuteur. Aucune personne n’est laissée sans solution !

Le CCAS de la ville et la Maison des Solidarité et de la Fraternité jouent, dans cette perspective, un rôle essentiel. Là aussi, une permanence téléphonique est assurée (03 82 20 77 14), notamment pour traiter les problématiques familiales, économiques et sociales, ainsi que pour répondre aux urgences alimentaires.

Une solidarité plus que jamais nécessaire 

Mais au-delà de la poursuite du service public, la ville de Joeuf a su s’adapter et se mobiliser pour soutenir les personnes et les secteurs professionnels qui en ont besoin.

Le CCAS, par l’intermédiaire de ses agents, mais aussi de 9 élu(e)s volontaires et des bénévoles de l’association Le Fil d’Or, est, au moins une fois par semaine, en contact téléphonique avec 430 personnes, bénéficiaires, personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce sont également 200 courriers envoyés à des personnes dont les coordonnées téléphoniques sont encore inconnues ou inexistantes. Il s’agit de lutter contre la solitude, faire face aux besoins alimentaires ou lutter contre des problèmes de santé complexes. A Joeuf, l’appel au volontariat citoyen a, en outre, porté ses fruits. 16 personnes ont répondu positivement, et leur nombre va croissant. Ils aident les agents dans leurs tâches, en particulier en direction des seniors de la ville dans la livraison à domicile de colis de première nécessité, de paniers alimentaires avec la collaboration du supermarché Match ou encore de la délivrance de médicaments grâce à la participation des médecins et des pharmacies de la commune. Un service de déplacement personnalisé, le Mobi’bus, est également maintenu afin que même les personnes les plus isolées puissent faire face à cette situation exceptionnelle et aux urgences.

Le Maire et les élu(e)s se sont par ailleurs mobilisés, dès le 16 mars, pour soutenir et adapter l’activité des médecins, notamment en favorisant la réorganisation physique et matériel des salles d’attente de la Maison Médicale. La ville y a ainsi créé un secrétariat temporaire afin de canaliser et de faciliter l’accès aux différents professionnels de la structure. Elle a également fait don de 830 masques, de 400 charlottes, de plusieurs centaines de surchaussures, de 100 gants, de paires de lunettes de protection et de 2 litres de nettoyant virucide qui ont été répartis entre les médecins de la commune, en fonction de leurs besoins. Le laboratoire d’analyses médicales n’a pas été oublié puisqu’il a reçu de la part de la Mairie, dès l’annonce présidentielle, 200 masques, 200 gants et plusieurs flacons de gel hydroalcoolique.

L’association nationale Secouristes Sans Frontières, présidée par l’ancienne Jovicienne Marianne Angeloni, a fait un don exceptionnel de gants, de combinaisons de protection et de gel hydroalcoolique à destination des 7 infirmières de la commune, qui s’est chargée de coordonner la distribution. André Corzani, qui a chaleureusement remercié les membres de l’association et salué ce geste de solidarité, souligne qu’il est absolument vital que ces infirmières, intervenant le plus souvent à domicile en lien direct avec les malades, puissent être protégées de la meilleure des manières.

La ville, en lien avec la Communauté de Communes OLC et l’Inspection de l’Education Nationale, met par ailleurs à disposition des MJC de Joeuf, Homécourt et Auboué, ainsi que et des enseignants volontaires les salles de classe de la commune et du périscolaire Les Petites Grenouilles afin que les enfants des personnels soignants et des forces de l’ordre puissent être pris en charge lorsqu’aucun autre mode de garde ne peut être trouvé. La MJC de Joeuf, qui coordonne ce dispositif, accueille en moyenne 2 à 3 enfants par jour.

L’aspect économique n’est pas oublié. Le Maire est, à ce sujet, en contact quotidien avec la CC OLC, le département, la région Grand Est et l’État. Il participait encore récemment, en sa qualité de Vice-Président de la Communauté de Communes en charge du Développement Economique, à une conférence téléphonique avec l’ensemble des acteurs de la région, dont le Président de la Région Grand Est et la Préfète de Région, afin de dresser les contours d’un dispositif régional qui vise à constituer un fond d’aide spécifique pour les TPE, les artisans et les commerçants.

Une multiplicité d’initiatives qui illustre les formes de solidarité dont les acteurs du territoire sont capables en temps de crise, et qui fait notre fierté !

Mais toute cette activité n’est pas sans risque : plusieurs agents et élus de la mairie ont été touchés par le Covid-19. Nous leur souhaitons tout le courage nécessaire à leur complet rétablissement.

x

Check Also

RAW EC  B B DEFDACD

Restos du Coeur : campagne été 2021

L’antenne locale des Restos du Cœur ouvre pour la distribution des aides alimentaires le jeudi 29 avril. L’heure vous a été indiquée lors de votre ...

mobibus

Le Mobi’bus passe à la vitesse supérieure

La Maison des Solidarités et de la Fraternité (MSF) renforce son service de transport à la demande Mobi’bus, réservé aux jovicien(ne)s de 65 ans et ...

X